in

La tizanidine est-elle un produit dopant? L’AMA enquête

tizanidine dopage bahrain

L’agence Mondiale Antidopage (AMA) enquête depuis les contrôles de police ayant eu lieu pendant le dernier Tour de France (2021) au sein de l’équipe Bahrain Victorious, après des soupçons de dopage à a tizanidine. Nombre de suiveurs avaient entendu des bruits de couloirs à ce sujet, notamment relayés par d’autres coureurs du peloton. Les (très bonnes) performances de l’équipe et de certains coureurs avaient éveillé des soupçons. Qu’en est-il aujourd’hui?

L’équipe Bahrain Victorious dans l’oeil du cyclone

Suite à la perquisition menée par la Police durant le Tour de France 2021, les analyse toxicologique ont déterminé que 3 coureurs avait consommé (sous quelle forme?) de la Tizanidine, un relaxant aussi appelé Sirdalud ou Zanaflex. Pour rappel, cette substance n’est pas, à l’heure où nous écrivons ces lignes, considérée comme dopante par l’AMA. Mais cela pose de nombreuses questions : la tizanidine peut-elle améliorer les performances sportives des coureurs cyclistes?

La tizanidine a été retrouvée dans 3 des 7 échantillons capillaires de l’équipe

Aucun nom n’a été dévoilé mais on sait que 3 des 7 coureurs de l’équipe Bahrain Victorious ont bien été « controlé » grâce à des tests capillaires réalisés par l’AMA.

« Ce n’est pas une substance considérée comme interdite à l’heure actuelle. Cela dit, au vu des derniers événements, nous l’avons mise à l’ordre du jour du ‘comité de la liste’ pour le mois de janvier »

Olivier Rabin – Directeur scientifique de l’AMA

A l’origine, la tizanidine est utilisée pour limiter / traiter les spasmes musculaires. En d’autres mots, c’est un relaxant qui doit détendre les muscles et qui pourrait favoriser leur récupération. Si tel est le cas, l’agence mondiale antidopage pourrait tout simplement interdire cette substance, sans qu’aucune sanction ne puisse être prise contre l’équipe Bahrain Victorious, puisque le produit était autorisé lorsqu’il a été consommé en 2021.

Cette affaire, mouvementée, pointe une nouvelle fois du doigt le monde du cyclisme professionnel, et remet une couche de suspicion sur un sport extrêmement dur, qui ne mérite pas toujours la mauvaise presse que certains peuvent faire.

Mais après les affaires Festina, Us Postal (Armstrong en tête), puis Landis et plus récemment Saunier Duval, l’AMA doit sévir et mettre la pression pour que les tricheurs puissent être rapidement identifiés (en même temps que leurs méthodes, souvent bien en avance sur l’agence malheureusement..).

Qu'en pensez-vous ?

Ecrit par actus cyclisme

Amoureux du vélo en général et plus particulièrement de du cyclisme sur route, nous suivons toutes les plus grandes épreuves sur place ou devant notre TV. Notre but? Vous faire vivre les émotions du cyclisme à travers notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

accident egan bernal

Accident : Egan Bernal pas encore sorti d’affaire

oakley sutro lite vented

Découvrez les nouvelles Oakley Sutro Lite Sweep Vented portée par Remco Evenepoel